Site en français
Site en anglais

Les bémols : meilleure extraction, oui ; ignorances : dommage ; recettes :non.


Les bémols
  • Certes, il y a des points faibles, dont un majeur : le mode d’extraction du TOTUM* (définition ci-dessous) de la partie utilisée du remède phytothérapique.
  • De plus, même si les plantes font partie de l’art de guérir, beaucoup de thérapeutes n’en connaissent que trop peu.
  • La médecine par les plantes, dite aussi la médecine des simples, n’est pas si simple.
  • Phytothérapie ≠ médecine de recettes.
  • La phytothérapie peut être toxique, voir conduire à la mort de l’individu.
  • Il est inutile de longuement s’étendre sur une herbe chinoise donnée pour l’amaigrissement par des confrères dits spécialisés dans les problèmes de poids.
  • L’amaigrissement de nombreuses personnes fut ainsi fatal et définitif.
  • La méconnaissance est la 1ère coupable et cela en médecine est inacceptable.
  • La phytothérapie européenne n’est pas la phytothérapie chinoise.

Les bémols