Français
Anglais
Essences et huiles essentielles, base de l'aromathérapie

 

Spécialités

Aromathérapie


Mon Vécu

  • L’aromathérapie est la première science médicale non allopathique que j’ai approchée.
  • Suite à un accident de cheval lors d’une promenade mal organisée par un laboratoire, je me suis retrouvé fortement handicapé et limité dans un plâtre me bloquant de la ceinture à l’extrémité du bras droit.
  • Pour ne pas user de Prozac, qui m’aurait peut-être été offert à moindre prix,
  • « devant changer mon fusil d’épaule » dans ma vie, incapable de déplacement,
  • le « hasard », à savoir la rencontre de Pierre Franchomme lors de cours organisés à Bruxelles, fut mon meilleur anti-dépresseur.

 

Définition de l’aromathérapie clinique.

  • Personnellement d’y voir d’abord une science utilisant les huiles essentielles, mais se rapprochant de l’allopathie, car les principes chimiques des huiles sont mis en relation avec des propriétés thérapeutiques;
  • D’y voir, seulement ensuite une médecine naturelle douce, subtile, une médecine de terrain.
  • Le scepticisme des scientifiques envers l'aromathérapie clinique s’atténue petit à petit suite à des études basées sur cette chimie des huiles essentielles.
  • De plus en plus de médecins prescrivent les huiles essentielles en complément, heureusement, même parfois en lieu et place des antibiotiques, des antiviraux.
  • L’aromathérapie n’est pas pour autant à réduire à des propriétés antiseptiques, antivirales, antibactériennes.
  • Nécessité de précautions et des connaissances médicales approfondies pour son utilisation, car il peut y avoir des effets secondaires néfastes surtout par la bouche, mais aussi par d’autres voies.
  • Un contrôle médical s’impose dès lors, car certaines huiles essentielles prises oralement, même à très faible dose, peuvent s'avérer fatales!
  • L'aromathérapie clinique doit appartenir au domaine exclusif de médecins (ou thérapeutes) compétents en aromathérapie.
  • Nécessité d’avertissements pour chaque produit afin de réglementer l'usage, les contre-indications, les précautions d'emploi.

 

Définition du chémotype.

  • Le chémotype (CT) d’une huile essentielle correspond à sa «race chimique».
  • En effet, à partir d’une même espèce botanique, on peut obtenir des huiles essentielles qui auront des compositions biochimiquement différentes, et donc des propriétés différentes.
  • Ces différences moléculaires sont dues aux facteurs externes auxquels la plante est soumise lors de sa croissance:
    Aromathérapeute Dr. Marc Jacquemin
    • nature du sol,
    • ensoleillement,
    • altitude,
    • pluviométrie,
    • température
  • Il faut donc veiller à bien choisir le chémotype de l’huile essentielle pour limiter les risques de toxicité ou d’échec thérapeutique.